Rechercher
  • CINDY TROTTIER

Lecture | Plus de bonheur, moins du reste : Josée-Ann Sarrazin-Côté

Mis à jour : sept. 10

Avez-vous déjà eu l’étrange impression d’être coincé dans une pièce sombre et fermée… comme privé de votre liberté ? Que si l’on vous donnait le choix, mais vraiment le choix, vous quitteriez tout pour repartir à zéro sur un chemin complètement différent ? Il est fort probable que, si vous y avez un jour songé, votre conscience vous ait ramené sur la voie de la raison et que vous vous êtes résigné au statu quo. Après tout, « ce n’est pas si pire », « vous êtes confortable »… mais l’êtes-vous vraiment ?


Parfois, ne rien faire semble l’option la plus raisonnable. C’est rassurant de ne pas sortir de sa zone de confort, voire sécurisant, et jusque dans une certaine limite c’est ce qu’il y a de plus responsable à faire. Pourtant, il n’en demeure pas moins que cette petite voix à l’intérieur de vous ne cesse de grandir et d’être plus forte et, plus vous tentez de la cacher sous une pile de « problèmes plus grands », plus sa taille prend le dessus sur le reste au point d’« exploser » ! C’est précisément à ce moment qu’il est trop tard et qu’on a dépassé les limites… nos limites. Je sais qu’il y a un certain inconfort à être confronté à ce qu’on ne contrôle pas… et à ce point, même si l’accepter peut être dur à avaler, il sera souvent bénéfique de tenter de trouver ce qui ne va pas à l’intérieur de nous avant de s’attaquer à ce qu’il y a à l’extérieur… encore faut-il être capable de s’arrêter pour le faire, mais surtout de se donner le droit d’agir pour « soi ».



Grâce à son esprit sensible et bienveillant, Josée-Anne vous accompagne dans votre démarche de changement. Elle vous encourage à amorcer une réflexion profonde, à déterminer votre rythme, vos limites et vos souhaits. Elle partage avec vous ses choix et son histoire, vous propose une multitude d’outils et vous guide pour vous aider à cheminer vers votre propre minimalisme sacré.

Je connaissais Josée-Ann Sarrazin-Côté par Ouitch, l’entreprise axée sur l’ésotérisme qu’elle opère depuis qu’elle a orienté sa carrière afin d’être en accord avec ses valeurs profondes. Si certaines personnes se tournent vers les approches holistiques ou l’ésotérisme pour retrouver un sens à leur vie, comme Josée-Ann, d’autres choisissent d’autres avenues spirituelles afin de trouver un certain réconfort au sein de la leur. Dans la plupart des cas, la quête d’une certaine forme de spiritualité semble nécessaire à l'atteinte de cet équilibre de vivre mieux avec peu. Personnellement, c’est un énorme travail sur « soi » que j’accompli depuis plusieurs années, tout en côtoyant au quotidien des gens qui n’ont pas les mêmes désirs de simplicité que moi.


C’est d’ailleurs ce qui m’a marqué le plus dans la lecture du livre : Plus de bonheur, moins du reste : laissez-vous guider vers votre minimalisme sacré. Avec son approche axée sur le bien-être intérieur, Josée-Ann tente de nous réconforter face à nos inquiétudes d’être en marge de la société. Ayant elle-même tout abandonné pour partir loin des siens dans un autre pays, elle oriente avec ouverture son point de vue sur la liberté de ne rien posséder (ou peu) tout en se détachant des biens matériels du moment présent. Vous y retrouverez donc une femme bien assumée qui rigole amplement de son côté hippie étroitement lié à son mode de vie nomade. Une réflexion poussée qui inspirera probablement les plus bohèmes d’entre nous à tenter l’expérience de vivre dans une van pour un certain temps !



Sincèrement, je trouve vraiment réconfortant ce genre de lecture et j’avoue éprouver un réel plaisir à lire les différentes visions de cette philosophie de vie auprès des personnes qui abordent le sujet. Si certain. e. s ont une vision plus économique, d’autres sont beaucoup plus spirituels dans leur approche comme c’est le cas de ce dernier bouquin. Jusqu’à un certain point, ce dernier m’a donné envie de pousser plus loin mes lectures sur les bienfaits liés à la méditation afin de trouver un peu d’équilibre dans mes pensées face au futur.


Je crois que nous serions tellement plus heureux.ses si nous cessions de focaliser nos énergies sur ce que les autres pensent de nous, de nos possessions, de nos succès et de nos échecs. Il faut apprendre à s’apprécier pour ce qu’on est entièrement et vivre pleinement en harmonie avec soi et avec nos choix. Après tout, pourquoi perdre autant de temps sur des futilités ? Vous êtes la seule personne avec qui vous passerez toute votre vie, ne n’oubliez jamais.

96 vues
 

Formulaire d'abonnement

  • Facebook
  • Pinterest
  • YouTube

©2020 par Cindy Trottier, conférencière. Tous droits réservés.