• CINDY TROTTIER

Maison | Nettoyer et entretenir sa maison naturellement

Dernière mise à jour : 9 juin

La période des déménagements est arrivée et si vous songez faire le grand ménage dans votre nouveau petit nid douillet, nous aimerions vous proposer quelques solutions alternatives écologiques pour y parvenir.


Peu importe que vous soyez près d’un magasin ayant une offre en vrac ou contraint d’utiliser quelques emballages, les produits ménagers peuvent se réduire à l’essentiel et nous permettre de garder notre maison propre pour peu de frais, tout en générant le moins de déchets possible.

Photo de cottonbro provenant de Pexels

 

Les différents types de produits écologiques

Le savon de Castille fait partie des produits tout usage dans une maison. Comme il se vend souvent sous forme de concentré, vous n’aurez besoin que quelques gouttes de ce dernier pour en faire différents usages. Il est utile pour laver les planchers, nettoyer les surfaces, laver la vaisselle et il peut même servir pour les soins corporels, car il est assez doux pour la peau. Pour connaître la dilution requise en fonction de chaque utilisation, fiez-vous aux indications sur la bouteille ou demandez à votre commerce les différentes recettes. Sachez que le savon de Castille fait à base d’huile de tournesol locale peu se retrouve en vrac et/ou sous format de 1 L auprès de plusieurs commerces proposant du vrac.


Le bicarbonate de soude est un excellent abrasif qui vient à bout des taches tenaces sur les différentes surfaces dans votre logis. Dans la cuisine, il est efficace pour nettoyer les surfaces en vitrocéramique, pour retirer les brûlures incrustées dans les casseroles et les poêlons ou encore comme « effaceur magique » sur un chiffon réutilisable pour faire disparaître les traces de crayons sur les murs. Outre son aspect abrasif doux, c’est aussi un excellent désodorisant à textile (tapis, sofa, etc.) et/ou pour éliminer une odeur tenace dans l’équipement sportif.


Le vinaigre blanc Lorsque vient le temps de nettoyer la cuvette de la toilette en toute simplicité, le vinaigre blanc est l’allié à bas prix par excellence. Déposer simplement l’équivalent d’une à deux tasses* de vinaigre dans la cuvette et laisser agir toute une nuit. Le matin, frotter les résidus avec une brosse et tirer la chasse d’eau. (selon le taux d'acide acétique)


Non dilué, il peut servir comme agent de rinçage dans le lave-vaisselle. Attention toutefois aux matériaux qui composent votre lave-vaisselle, car le vinaigre est corrosif !

Le vinaigre est aussi utile pour retirer le calcaire dans la cafetière ou dans la bouilloire. Autrement, certains recommanderont plutôt l’utilisation d’acide citrique en poudre, tout aussi efficace, sinon plus !


Le vinaigre à 12 % d’acide acétique est également efficace comme désherbant sur les pavés pour détruire les mauvaises herbes. Mais attention ! Il est également très agressif contre toute forme de vie. Servez-vous-en uniquement dans les endroits où rien ne devrait pousser pour ne pas détruire les sols, la faune et la flore.


La lessive

Le savon à lessive Le lavage des vêtements nécessite un produit bien à lui pour être effectué adéquatement, surtout avec les nouveaux lave-linges « Energy Star » utilisant très peu d’eau. D’ailleurs, les produits à lessive écologiques en vrac nécessitent souvent très peu de liquide ou de poudre pour être aussi efficaces que leurs comparatifs commerciaux, puisqu’ils sont faits de concentré. Pour une brassée simple, il est recommandé d’utiliser entre 25 ml de produit pour un petite brassée et 50 ml pour une brassée plus large.


L’assouplissant Si certaines personnes adorent l’assouplissant à lessive, ce n’est pas un produit que nous jugeons essentiel. Si vous avez du vinaigre à la maison, sachez qu’il peut très bien être utilisé comme agent assouplissant et, en bonus, aider à la conservation des couleurs. Cependant, il existe sur le marché des assouplissants naturels disponibles en vrac pour ceux et celles qui ne seraient pas encore à ce stade dans leur processus de réduction.


Les solutions détachantes

À l’unanimité, le percarbonate de sodium en vrac est probablement le produit qui remplace le mieux le javellisant commercial, comme la Javel. Ce produit en poudre est très efficace comme agent de trempage pour les vêtements très sales (toujours faire un test sur un échantillon au préalable). Il suffit d’en mettre de 15 à 30 ml par brassée pour les taches tenaces. Il peut également servir comme agent de blanchiment s’il est utilisé seul dans l’eau chaude. Si les résultats n’y sont pas à la suite d’un trempage et d’un lavage régulier, essayez de mettre vos draps blancs au soleil pour les faire sécher. Vous serez fasciné par les résultats !


L’eau bouillante est aussi très efficace sur une tache fraîche de fraises, bleuets, framboises et autres petits fruits. Il suffit pour cela de faire couler de l’eau bouillante sur la tache jusqu’à sa disparition complète. De plus, elle peut être utile pour détruire les différentes odeurs récurrentes sur vos guenilles et lingettes réutilisables propres. Essayez un trempage de 5 minutes dans l’eau bouillante, la couleur de l’eau devrait vous en dire long sur les résidus invisibles à l’eau nue !


Le citron et le bicarbonate de soude font partir à merveille les taches de déodorant sous les aisselles (yellow spot). Déposez un peu de jus de citron sur la tache, faites une pâte avec le bicarbonate de soude et appliquez-la sur la trace de déodorant. Après 30 minutes, il suffit de rincer à l’eau chaude et d’apprécier le résultat.


Quelques alternatives aux produits jetables

Le luffa (loofa) remplace l’éponge verte pour la vaisselle. Il peut servir à nettoyer la baignoire, la vaisselle, la toilette, etc. Il est également assez doux pour le corps comme éponge de bain. En fin de vie, le luffa est compostable. Si vous avez envie d’essayer, vous le trouverez en ligne et dans les boutiques de produits écologiques.


Les linges à vaisselle remplacent les essuie-tout. Ils peuvent servirent à essuyer la vaisselle, essorer la laitue, comme linge de table, de napperons, etc. Les linges à vaisselle peuvent encore servir de torchons en fin de vie. En bonus, ils peuvent être utiles comme furoshiki !


Les linges de table remplacement les serviettes jetables de présentation ou d’occasion spéciale. En fin de vie, ils peuvent encore servir de torchons.


Les torchons « guenilles » remplacent les essuie-tout et les recharges jetables. Ils peuvent servir à épousseter, nettoyer les surfaces, les fenêtres, laver la vaisselle, le plancher, etc. Ils peuvent être fabriqués avec des restants de vêtements usés et/ou des linges à vaisselle et de table en fin de vie.


La vadrouille et ses recharges réutilisables remplacent les « recharges jetables » pour nettoyer les murs et le plancher. En prenant un matériau compostable pour vos recharges, vous pourrez les composter en fin de vie (au niveau municipal seulement).


Les balles de séchage en laine remplacent les feuilles assoupissantes dans la sécheuse. Elles aident beaucoup à éliminer la statique dans les vêtements et offrent aussi une meilleure aération ce qui permet un séchage plus rapide (3 sont nécessaires). Pour obtenir une bonne odeur, simplement ajoutez une goutte d’huile essentielle sur la balle. Attention toutefois de faire un séchage à froid si vous ne voulez pas altérer les effets de l’huile essentielle ! Les balles de séchage, en fin de vie, offrent une solution douillette pour les nids d’oiseaux ou pour votre petit rongeur.


TRÈS IMPORTANT : N’oubliez pas d’assainir régulièrement à l’eau chaude et bouillante les matières textiles réutilisables afin d’éviter que ces dernières n’accumulent de mauvaises odeurs. C’est notamment le cas pour les linges à vaisselle, de table et les torchons.


56 vues0 commentaire